Deni Y. Béchard

Deni Y. Béchard est né en Colombie-Britannique d’une mère américaine et d’un père québécois. Il a grandi au Canada et aux États-Unis et a voyagé dans plus de cinquante pays. Il a récemment publié le récit autobiographique Cures for Hunger (traduit en français par Dominique Fortier sous le titre Remèdes pour la faim) qui décrit ce que fut son enfance en tant que fils d’un braqueur de banques. Cet ouvrage a été un Indie Next Pick et a été retenu par l’éditeur du site Amazon Canada comme l’une des meilleures biographies parues en 2012.

Son premier roman, Vandal love ou Perdus en Amérique, a reçu le prix du Commonwealth du premier roman en 2007, en plus d’être finaliste au Prix du Grand public du Salon du livre de Montréal en 2008 et sélectionné pour le Combat des livres de Radio-Canada en 2009. Écrivain en résidence au sein de plusieurs institutions (MacDowell, Jentel, Ledig House, Anderson Center, Vermont Studio Center et Edward Albee Foundation), il a aussi été journaliste indépendant. Ses reportages sur le terrain en Irak et en Afghanistan sont parus dans le LA Times, leNational Post, Le Devoir, Maisonneuve, la Harvard Review, et le Harvard Divinity Bulletin. Deni Y. Béchard met présentement la dernière main à Empty Hands, Open Arms, un ouvrage à propos de la conservation de la nature en République démocratique du Congo.

Elizabeth Perreault

418 694-9147 poste 223

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *