WOOD, William Charles Henry (1864-1947)

Biographie
Né le 7 juin 1864 à Québec, William Charles Henry Wood est le fils de George Augustus Leslie Wood, marchand, et de Charlotte Feodore Louisa Augusta Guérout. Des rumeurs perdurent comme quoi Wood est l’arrière petit-fils du prince Edward Augustus, duc de Kent et Strathearn, père de la reine Victoria, mais la majorité des sources fiables rejettent cette hypothèse.

Wood fait des études primaires et secondaires au Wellington College à Crowthorne, en Angleterre, puis à Heidelberg, en Allemagne.

De retour au Canada, il s’enrôle dans la milice active non permanente. En 1887, il devient lieutenant du 8e régiment des Royal Rifles of Canada à Québec. Il sera promu capitaine en 1891, major en 1901, lieutenant-colonel en 1907 et colonel dans la réserve des officiers en 1910. Il travaille comme officier spécial de la Commission canadienne sur les fronts militaires et navals pendant la Première Guerre mondiale. Son engagement auprès de l’armée se poursuit en tant que président national de l’Association des anciens combattants de l’armée et de la marine.

Wood s’intéresse à la préservation de lieux historiques, particulièrement les sites liés à l’histoire militaire canadienne. Il est président de la Société littéraire et historique de Québec en 1900-01, en 1904-05 et en 1938-41. Au début du siècle, la société appose des plaques commémoratives à Québec et milite pour la sauvegarde des Plaines d’Abraham. Wood est un des trois membres de la Commission d’histoire et d’archéologie du tricentenaire de Québec, qui joue un rôle important dans la mise sur pied et la mise en valeur du parc des champs de bataille de Québec. Il est également le premier président de la Historic Landmarks Association, fondé en 1907, ancêtre de la Société historique du Canada.

La conservation de la nature préoccupe aussi Wood. Il publie de nombreux articles et pamphlets sur le sujet au tournant des années 1910. Il sollicite la Commission de la conservation fédérale afin de demander qu’elle assure la protection des oiseaux dans le golfe du Saint Laurent. Il souhaite la création de réserves ornithologiques sur la côte du Labrador et sur les îles avoisinant Percé. Wood sollicite des lettres d’appui de personnalités importantes, dont le président américain Theodore Roosevelt et le Duc de Connaught. Ces efforts mèneront à la création de réserves naturelles en 1919.

Wood est également actif dans le mouvement scout dès ses débuts. Il est président du mouvement au Québec en 1909. En 1943, on lui décerne le loup d’argent, la plus haute distinction offerte par le mouvement.

Entre 1921 et 1936, Wood est archiviste adjoint au bureau des archives de la province de Québec.

Il a publié The Fight for Canada (1909), The Loss of the Conquest of Canada (1909), Tercentenial Quebec (1910), One Sea, One Fleet, and Canada (1910), Animal Sanctuaries in Labrador (1911), The King’s Book of Canada (1911, avec A.G. Doughty), In the Heart of Old Canada (1912), All Afloat (1914). The Passing of New France (1914), The Winning of Canada (1914), The Great Fortress (1915), The War with the United States (1915), The Father of British Canada (1915), Elizabethan Sea-dogs (1918), Flag and Fleet (1919), Select British Documents of the Canadian War of 1812 (1920-28), Captains of the Civil War (1921), Unique Quebec (1924), The Winning of Freedom (1927), In Defense of Liberty (1928), The Storied Province of Quebec (en cinq volumes, 1931-32). Il remporte la médaille J.B. Tyrell de la Société royale du Canada pour ses travaux sur l’histoire du Canada.

Il est décédé à Québec le 2 septembre 1947. Il est inhumé au cimetière Mount Hermon à Québec.

– Patrick Donovan, juin 2015

Images

BAnQ-Québec Collection Literary and Historical Society of Quebec

Bibliographie

  • BLAIR, Louisa, Patrick DONOVAN et Donald FYSON. From Iron Bars to Bookshelves. Québec : Septentrion, 2015 (à paraitre).
  • BURNETT, J. Alexander. A Passion for Wildlife: The History of the Canadian Wildlife Service. Vancouver : UBC Press, 2002.
  • CHOUINARD, Maxime. « Life of a President : William Wood (1864-1947) ». Society Pages, no. 41, printemps 2014.
  • CLINT, Harold Cuthbert. « Colonel William Wood, Soldier, Historian, Archivist ». Thèse (diplôme), Université Laval, 1951.
  • FOSTER, Janet. Working for Wildlife: The Beginning of Preservation in Canada. Toronto : University of Toronto Press, 1998.
  • MARQUIS, Colonel Georges Émile. « William Wood, sa vie et ses œuvres ». La revue de l’Université Laval, v. III, no. 5, janvier 1949. p. 409-420.
  • MONET, Jacques. « Canadian Historical Association ». l’Encyclopédie Canadienne. Toronto : Historica Canada, 2006.
  • MORGAN. Henry J. « Wood, Lt. Col. William Charles Henry ». The Canadian Men and Women of the Time. Toronto : William Briggs, 1912
  • NELLES, H. V. The Art of Nation-building. Toronto : University of Toronto Press, 1999.
  • Notice biographique dans Pistard, Fonds P415, Fonds William Wood, BAnQ-Quebec [en ligne]. http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=201503171318472039&p_centre=03Q&p_classe=P&p_fonds=415&p_numunide=1453
  • O’GALLAGHER, Marianna. « Wood, Robert ». Dictionnaire biographique du Canada, vol. 7 [en ligne]. http://www.biographi.ca/fr/bio/wood_robert_7F.html.
  • SURVEYER, Edouard Fabre. « William Wood, 1864-1947 ». Proceedings of the Royal Society of Canada, 1948.