BIELER, Jean-Henri (1892-1978)

Biographie
Né le 20 novembre 1892 à Lausanne, en Suisse, Jean-Henri Bieler est le fils de Charles Bieler, pasteur calviniste et enseignant, et de Blanche Merle d’Aubigné.

Il commence ses études en Suisse puis, lors du déménagement de sa famille à Montréal en 1908, les termine au High School of Montreal. Il étudie ensuite le droit à l’Université McGill.

Bieler interrompt ses études pour s’enrôler dans l’effort de guerre en 1915. Il y participe en tant qu’administrateur de l’Hôpital général canadien numéro 3, administré par l’Université McGill dans les environs de Boulogne-sur-mer, en France.  En 1919, il poursuit ses études au Khaki University, institution temporaire de l’Université McGill à Ripon, en Angleterre, où il obtiendra son baccalauréat en droit.

Entre 1919 et 1941, Bieler travaille pour la Société des Nations à Genève. Il est d’abord le secrétaire privé de Sir Herbert Brown Ames, directeur financier et délégué canadien. Plus tard, sous la direction de Sir James Eric Drummond, il continue de travailler dans la gestion financière de l’organisme et participe à la construction du Palais des Nations à Genève.

La Société des Nations réduit ses opérations pendant la Deuxième Guerre Mondiale et Bieler est recruté par le trésorier provincial du Québec James Arthur Mathewson en tant qu’adjoint. Il s’installe à Québec en 1941. Il servira sous les gouvernements d’Adélard Godbout, Maurice Duplessis, Paul Sauvé, Antonio Barrette et Jean Lesage. Il est promu sous-ministre des finances et joue un rôle important dans la nationalisation des compagnies d’électricité au Québec et la fondation de la société d’état Hydro-Québec.

Il prend sa retraite à 74 ans et assume la présidence de la Société littéraire et historique de Québec de 1966 à 1969.

L’ouvrage Onward, Dear Boys, édité par son fils Pierre Bieler, reproduit plusieurs de ses lettres envoyées du front pendant la Première Guerre Mondiale et autres écrits personnels.

Il est décédé à Mont-Royal le 17 février 1978. Il est inhumé au cimetière Abbott’s Corner #1 à Frelighsburg, Québec.

Il avait épousé le 14 février 1930, Raymonde de Candolle, fille d’Augustin Richard Émile de Candolle, botaniste, et de Louise Frossard de Saugy.

– Patrick Donovan, juin 2015

Images
Jean-Henri Bieler

Documents bibliographiques

  • BIELER, Marc. Notes manuscrites lors du dévoilement du portrait officiel de Jean-Henri Bieler au Morrin Centre, 16 août 2009. Document inédit.
  • BIELER, Philippe. Onward, Dear Boys. Montreal, Kingston : McGill Queen’s University Press, 2014.
  • « Find A Grave Index », index, FamilySearch (https://familysearch.org/pal:/MM9.1.1/QV2K-GR42 : accessed 25 February 2015), Jean Henri Bieler, 1978; Burial, Abbott’s Corner, Monteregie Region, Quebec, Canada, Abbott’s Corner Cemetery #1; citing record ID 74415144, Find a Grave, http://www.findagrave.com.
  • LALONDE, Jean-Louis. « Bieler, Charles (1860-1946) ». Société d’histoire du protestantisme franco-québécois. http://www.shpfq.org/node/18
  • « Obituary : Bieler, Jean-Henri ». The Gazette (Montréal), 21 février 1978.