C’est en déambulant dans les bois, en pêchant dans les ruisseaux à truites et en naviguant sur les rives du Saint-Laurent quand il était enfant avec son voisin, un passionné d’ornithologie, et  que James MacPherson Le Moine développa un profond amour pour la nature. Il grandit avec un désir de comprendre la manière de vivre des plantes et des animaux qui l’entouraient, en particulier pour les oiseaux.

Avec son premier livre sur les oiseaux, il fut le premier à à populariser l’ornithologie au Québec. La contribution littéraire de Le Moine est immense. Il écrivit plus de 40 livres et environ 400 articles, en français et en anglais. Il emprunta de l’argent à la Society pour publier certains d’entre eux. Il écrivit notamment sur les oiseaux, mais également sur la chasse, la pêche, l’histoire, la botanique, le folklore canadien-français, les origines des noms de lieux, les coutumes — et les jurons — des Canadiens français, et sur tout ce qui pouvait l’intéresser. En 1897, la reine Victoria le fit chevalier pour sa contribution littéraire au Canada.


En partenariat avec

Rendu possible grâce au soutien de

et

PAGE D’ACCUEIL