André Bergeron sera au Morrin Centre dans le cadre du Mois de l’archéo

Québec, le 5 août 2013 – Si l’essentiel du travail du restaurateur se concentre à l’atelier, il est parfois appelé à se déplacer sur le terrain pour seconder les équipes archéologiques. Grâce à la conservation archéologique, les restaurateurs contribuent parfois de façon inédite à la préservation et à la documentation du patrimoine archéologique du Québec. Le 21 août prochain, dans le cadre du Mois de l’archéo, André Bergeron présentera Conservation et archéologie, deux disciplines en interaction dans l’édifice historique du Morrin Centre. À l’aide de quelques exemples, cette conférence présentera les grands enjeux de cette profession méconnue.

Depuis l’obtention de sa maîtrise en conservation de l’art de l’Université Queen’s, M. Bergeron travaille comme restaurateur à l’atelier d’archéologie et d’ethnologie du Centre de conservation du Québec. Il a eu l’occasion de travailler sur plusieurs projets de nature maritime, incluant le sauvetage et le traitement des embarcations découvertes sur le site de construction du Musée de la civilisation à Québec en 1984 et sur le traitement des objets découverts sur l’épave du Elizabeth and Mary. Il a effectué du travail de terrain sur plusieurs sites partout au Québec. Cette expérience lui a d’ailleurs servi lors de l’écriture du livre L’archéologue et la conservation dont il est le co-auteur. Il participe également à des formations universitaires en muséologie et en archéologie, en plus de présenter des conférences expliquant la nature du travail du restaurateur et l’importance de la conservation en tant que discipline patrimoniale au grand public.

Ne manquez pas cette conférence qui aura lieu le mercredi 21 août en français à 19 h (une présentation en anglais aura également lieu à 18 h). Les billets sont disponibles à seulement 3 $ pour les membres du Morrin Centre et à 5 $ pour les non-membres. Réservez vos billets dès aujourd’hui en communiquant avec le Centre au 418 694-9147.

Le Mois de l’archéo est soutenu par un réseau d’organisations, d’institutions et d’individus liés à l’archéologie qui ont unis leurs forces avec l’objectif d’augmenter la connaissance de la population au sujet du patrimoine archéologique québécois et de son importance. En 2013, cette célébration annuelle de l’archéologie présentera plus de 100 activités animées par 40 archéologues et spécialistes sur 54 sites.

Elizabeth Perreault

418 694-9147 poste 223

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *